Djelikaba Bintou Kouyaté a remporté cette année deux grands prix à All Africa Music Awards – AFRIMMA, au Nigeria (Meilleure révélation de l’année et meilleure artiste féminine de l’Afrique de l’Ouest). C’est une grande fenêtre qui vient s’ouvrir à la carrière de la chanteuse qui nous vient tout droit de la Guinée, les terres fertiles de feu Kouyaté Sory Kandia, grande voix de la révolution.
Que dire ? La carrière de Djelikaba Bintou Kouyaté vient à peine de se révéler (2016). Mais, elle fait déjà craquer. Née et enfantée dans une famille griotte, Djelikaba Bintou, depuis, a du flair musique. Signée par son cher époux, Mamady Kamissoko « Azaya », sous la coupole de Musik 100 Frontières, la jeune femme chanteuse ne cesse de faire valoir sa perspicacité. C’est par l’entremise de son tout premier album M’ma affaire Mara (2017) que Bintou a bâti sa réputation dans son pays. Le second, Love Story, sorti en 2019, est un véritable aveu sentimental. Ces deux disques et un nombre important de singles à succès escortent le talent de la chanteuse au mât, et au milieu des grandes cérémonies de distinction comme AFRIMA ou les VICTOIRES DE LA MUSIQUE GUINÉENNE.
Lien important : https://www.youtube.com/watch?v=dobeTvTQJrk
Engagée pour la cause des cœurs meurtris, Djelikaba Bintou cumule les millions de vues avec ses clips léchés sur YouTube. La star guinéenne rameute aussi les foules dans la vraie vie. Ses concerts sont toujours bondés en Guinée. Ne cherchez pas, personne n’a fait mieux ces 5 dernières années. Celle qui chante La patronne a tout le temps fait des envieux tant dans la vie amoureuse qu’artistique. Gainée dans une combinaison façon « provocatrice », « allumeuse » et talentueuse, Djelikaba Bintou vise le pinacle. Sa consécration à l’allure atypique et hybride nous rappelle de Viviane Chidid, la star sénégalaise.
Djelikaba Bintou incarne de manière flagrante, la relève de la musique populaire ouest-africaine. Elle louvoie avec sa voix onirique une vraie thérapie, entre la musique mandingue et celle contemporaine.
Ayant le vent en poupe, Djelikaba Bintou nous sert un cocktail rafraîchissant dont on ne finit jamais de s’abreuver.
La chronique de @Sita CAMARA
Sitanews©
Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
25 − 23 =