Elle, et les autres membres du gouvernement d’Alpha Condé, ont été tous dissous en septembre à l’issue d’un coup d’Etat militaire très spectaculaire. Depuis, l’ex-ministre guinéenne de la Culture et du patrimoine historique (C-ph), Sona Konaté fait profil bas. D’ailleurs, on n’a pas la bonne souvenance de sa dernière apparition publique et à la télé.
Article de @Sita CAMARA
Ministre « malchanceuse »
Sona Konaté a pris fonction mardi 2 février 2021. Et, 7 mois après, elle a été débarquée avec tous ses pairs. Elle serait l’un des ministres les plus malchanceux de l’histoire la Guinée. Les détails, on les connaît : quasiment, son passage éclair à la tête du ministère de la culture guinéenne n’a filtré aucune réforme. Son cas est assez particulier. Nommée en temps de Covid, Sona Konaté n’a pas su déboucher de progrès. Par coïncidence, quelques semaines après sa prise de fonction, toutes les activités culturelles (concerts, spectacles et d’autres événements similaires) ont été suspendues sur toute l’entendue du territoire national. Pas que ! Sona Konaté n’a jamais obtenu un siège pour son ministère – encore moins, la chance de constituer son propre cabinet. Elle a conduit son autorité dans un dysfonctionnement indescriptible : ses cadres éparpillés – son bureau détaché – son budget de fonctionnement et d’investissement perçu « modique ».
Bénéficiant d’un décret au goût d’inachevé, la ministre Sona Konaté a peiné à poser des actes. Moins convaincante, elle a été « controversée » durant ses sept mois de gestion. Le temps et la chance n’ont pas joué en sa faveur. Espérant peut-être changer les choses, mais tout a basculé le 5 septembre. Le Cnrd (Conseil national du rassemblement pour le développement) renverse le pouvoir d’Alpha Condé, son gouvernement et ses institutions très décriés par le peuple. Le Colonel Mamadi Doumbouya et ses hommes annoncent des réformes dans tout le pays avec pour boussole, LA JUSTICE. Dans ce remue-ménage, il fallait trouver un gouvernement trié sur le volet et compatible à la cette période transitoire. Au ministère de la culture, du tourisme et de l’artisanat, Alpha Soumah (Bill de Sam) est choisi pour apporter le changement.
Mais que devient Sona Konaté depuis sa débâcle ? Que va-t-elle faire ? Sona Konaté cherche-t-elle un nouvel emploi ? L’ancienne ministre de la culture et directrice générale de l’Agence Guinéenne de Promotion des Exportations (Aguipex) dispose d’un CV qui ne devrait pas lui donner trop de difficultés à retrouver un travail. N’est-ce pas ?
Sitanews©
Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
23 + 11 =